Translate

08/04/18

Lettura geologica al NMNM con Yto Barrada



Per la stagione estiva il NMNM del Principato di Monaco presenterà oltre alla mostra di Latifa Echakhch,   un progetto di rinnovamento della sala di lettura a cura di Yto Barrada in collaborazione con il designer Stéphanie Marin, che trasformerà lo spazio in un salotto geologico. 




CS

Française 

Le salon de lecture est l’espace de médiation de la Villa Sauber. Renouvelé à l’occasion de chaque nouvelle exposition, il fait régulièrement l’objet d’une invitation faite à un artiste ou un designer. Après Adrien Rovero, Antoinette Poisson, Stéphane Magnin, Nathalie Du Pasquier et Andrea Blum, l’artiste Yto Barrada en collaboration avec la designer Stéphanie Marin transforme cet espace de médiation et de convivialité en un Salon géologique, inspiré des cartes géologiques et lithologiques du Maroc.

« Réaliser une lithologie d’une unité de roche signifie étudier la formation des roches, et décrire ses caractéristiques physiques visibles à l’affleurement (la coupe transversale exposée à l’œil nu) ou rendu visible en utilisant des échantillons de carottage géologique, ou des microscopes. La lithologie représente graphiquement la couleur, la texture, la taille des grains et la composition. Pour exprimer ces données sous formes de diagrammes, les géologues ont établi une convention cartographique, où les couleurs et les motifs représentent les périodes géologiques et la composition des roches. Lors de mes recherches sur l’artisanat des fossiles et la contrefaçon au Maroc, j’ai personnellement découvert ce vocabulaire visuel dans de magnifiques documents rédigés à la main dans les archives poussiéreuses d’un musée. À travers cette étude en cours des roches et leur histoire, mon intérêt pour l’enseignement de la géologie a suscité mon enthousiasme pour les outils d’alphabétisation visuelle. Le résultat fût la création d’objets et de jouets - une série de photogrammes, de broderies et un terrain de jeux composé de blocs mous. » - Yto Barrada

Le Salon géologique est une malle nomade sur roulettes, elle contient un jeu de formes de différentes densités, des blocs, des briques, des cubes ou encore des triangles en velours graphiques et colorés.
Une fois déployé dans l’espace, il prend la forme d’un petit monde autonome, composé d’éléments à l’échelle du mobilier, qui s’assemblent pour former un paysage métaphorique et dynamique.

Pour cette exposition à la Villa Sauber, le Salon géologique intègre deux autres œuvres de Yto Barrada :
A guide to trees for Governors and Gardeners (2014) présente le cortège d’une délégation officielle traversant une petite ville marocaine, filmé à l’échelle d’une maquette automate intitulée Gran Royal Turismo (2003) récemment acquise par le NMNM.
- La sculpture Green Palm (2016) interroge plus précisément l’utilisation et le détournement de l’image du palmier, une icône du paysage marocain et de l’industrie touristique du pays.

Yto Barrada est née en 1971 à Paris et a grandi à Tanger. Elle a étudié l’histoire et les sciences politiques à la Sorbonne, ainsi que la photographie à New York. Son travail inclut photographie, film, sculpture, installation et éditions. Yto Barrada vit aujourd’hui entre le Maroc et les Etats-Unis. Elle est la fondatrice de la Cinémathèque de Tanger.

Représenté par Pace Gallery (Londres / New York), Sfeir-Semler Gallery (Beyrouth / Hambourg) et par la Galerie Polaris (Paris), son travail a récemment été exposé au Barbican Center (Londres), à The Power Plant (Toronto), au M Museum (Louvain), au Secession Vienna (Vienne), au Carré dart musée d’art contemporain (Nîmes), à la Fundação Serralves (Porto), ou encore au MACBA (Barcelone). 

Née en 1973 à Marseille, Stéphanie Marin vit et travaille à Nice.
Sensible à la dimension immatérielle du design, aux émotions qu’il peut provoquer, Stéphanie Marin travaille sur la relation au corps, à l’espace et à la lumière.
On retrouve ses collections dans de nombreux musées : le musée MAK à Vienne, la Cité Radieuse Le Corbusier à Marseille, le Malmö Museer en Suède, l’Aubette 1928 à Strasbourg, les Abattoirs de Toulouse, le musée du Centre d’Astronomie d’Imiloa à Hawaï, le Palais de Tokyo à Paris, au Musée Lenbachhaus de Munich, au musée Reattu à Arles, au Museo delle Scienze à Trento, au MAMAC et à la Villa Arson à Nice, et au Pavillon Français lors de la Biennale de Venise notamment .

English

Le salon de lecture is Villa Sauber’s mediation space. Renewed for each exhibition, it is the object of an invitation made to an artist or designer. After Adrien Rovero, Antoinette Poisson, Stéphane Magnin, Nathalie Du Pasquier and Andrea Blum, artist Yto Barrada in collaboration with designer Stéphanie Marin was invited to transform this space into a geological salon, inspired by Morocco's lithological and geological maps.

"To carry out the lithology of a unit of rock means to study the rocks formation and to describe its physical characteristics, as visible at outcrop (the cross section exposed to the naked eye) or made visible using core samples or microscopes. Lithology charts color, texture, grain size, and composition. To express this data in diagrams, geologists created a mapping convention, in which colors and patterns represent geological time periods and the composition of the rocks. During my research into fossil craft and forgery in Morocco, I personally discovered this visual vocabulary on beautiful handmade documents in a dusty museum archive. Through this ongoing study of rocks and their story, my interest in teaching geology met my enthusiam for visual literacy tools. The result was the creation of objects and toys— a group of photograms, embroideries, and a playground made of soft blocks." - Yto Barrada
The Salon géologique is a nomadic trunk on wheels, it contains a set of forms of various densities, blocks, bricks, cubes or graphic and coloured velvet triangles.
Once deployed in the space, it takes the shape of a small autonomous world, composed of elements at the scale of furniture, which come together as a metaphorical and dynamic landscape.

For this exhibition at Villa Sauber, the Salon géologique includes two other works by Yto Barrada:
A guide to trees for Governors and Gardeners (2014) presents the cortege of an official delegation driving through a small Moroccan town, filmed at the scale of an automated model titled Gran Royal Turismo recently acquired by the NMNM.
- The sculpture Green Palm (2016) interrogates more specifically the use and distortion of the image of the palm tree, an icon of the Moroccan landscape and of the country’s tourist industry. 

Yto Barrada was born in 1971 in Paris and grew up in Tanger. She studied history and political science at the Sorbonne and photography in New York. Her work includes photography, film, sculpture, prints and installations. Yto Barrada currently lives between Morocco and the United States. She is the founding director of Cinémathèque de Tanger.
Yto Barrada is represented by Pace Gallery (London / New York), Sfeir-Semler Gallery (Beirut / Hamburg), and Galerie Polaris (Paris). Her work has recently been exhibited at Barbican Center (London), The Power Plant (Toronto), M Museum (Leuven), Secession Vienna (Vienne), Carré d'art musée d’art contemporain (Nîmes), Fundação Serralves (Porto), or else at MACBA (Barcelona).

Born in 1973 in Marseille, Stéphanie Marin lives and works in Nice.
Sensitive to the immaterial dimension of Design, the emotions it can bring out, Stéphanie Marin works on the relation to the body, the space and the light.
We naturally find her collections in many museums: MAK Museum in Vienna, la Cité Radieuse Le Corbusier in Marseille, Malmö Museer in Sweden, l’Aubette 1928 in Strasbourg, les Abattoirs de Toulouse, Imiloa Astronomy Center Museum in Hawaii, Palais de Tokyo in Paris, Lenbachhaus Museum in Munich, Reattu Museum in Arles, Museo delle Scienze in Trento, the MAMAC and the Villa Arson in Nice, and the French Pavilion at the International Biennial of Contemporary Art in Venice in particular...

Nessun commento: